Aller au contenu principal

La coulée sous pression

Le procédé de coulée sous pression consiste à injecter, à grande vitesse et sous haute pression, du métal en fusion dans un moule en acier de très haute précision. Les temps de remplissage sont de 10 à 50 millisecondes. Les vitesses du métal à l’attaque atteignent 20 à 40 m/sec. La pression spécifique sur le métal injecté est de 200-500 bars pour les alliages de zinc et de 400-1000 bars pour les alliages d’aluminium. Les machines à couler sous pression et les appareils périphériques sont entièrement automatisés, et les paramètres des processus sont suivis et contrôlés.